Travailler Dans Trois Jobs

Gagner sa vie…

Tsem Rinpoché travaillant durement à Los Angeles

Tsem Rinpoché travaillant durement à Los Angeles

Sans aucun support financier de sa famille ou de ses amis, Rinpoché devait travailler pour gagner sa vie. Alors qu’il était encore à l’école, Rinpoché travaillait le soir à Mc Donald’s, à une distance de 25 minutes de marche de sa maison, où il fut assigné premièrement à la cuisine, et plus tard travaillait comme caissier et au service McDrive. Sa situation financière était si mauvaise qu’il mangeait parfois la vielle nourriture non vendue par une faim intense.

Après avoir quitté l’école, Rinpoché trouva un travail de jour à Fotomat, travaillant de lundi à samedi et continuant son travail à Mc Donald’s quatre soirs la semaine. Il trouva aussi un troisième travail, installant les vêtements dans une grande surface, trois fois la semaine. Tous les jobs étaient au salaire minimum, de juste 3.35 US$ par heure. Cet emploi du temps épuisant de journées de travail de 16 heures atteignit finalement ses limites et il n’eut pas le choix que de quitter son travail à Mc Donald, malgré ses inquiétudes de ne pas avoir assez d’argent.

Rinpoché a aussi travaillé dans une laverie à Hollyrood

Rinpoché a aussi travaillé dans une laverie à Hollyrood

“Je devais travailler pour payer mes factures. Je ne voulais rien prendre du centre.”

Se concentrant à son travail à Fotomat à la branche du Sunset Boulevard, Rinpoché devint vite le vendeur régional en tête et fut promu Manager Régional de Fotomat, responsable de cinq branches. Avec son attitude amicale et charismatique, Rinpoché était favoris parmi ses clients et prenait tout le monde en amitié, en incluant les prostituées, les hippies, les punks et les gays, leur parlant toujours du Dharma. En fait, il devint si populaire que certaines femmes et même des hommes commencèrent à le traquer, cela causant des problèmes avec quelques époux jaloux et malheureux.

Plus tard, il travailla aussi à l’agence immobilière Fred Sand, aux agents immobiliers Jonh Douglas au Parc Hancock, et dans une banque Ce n’était jamais facile de gagner sa vie à L.A, mais Rinpoché persévérait et et n’a jamais renoncé. À travers tout, il n’a jamais perdu de vue son but d’aller dans un monastère et de devenir un moine.