Vivre à L.A.

Danse, Dharma, Danse…

Tsem Rinpoche qui prend la pose

Tsem Rinpoche qui prend la pose

Pendant qu’il vivait à Los Angeles, Rinpoché sortait à de nombreux clubs en une nuit, conduisant autour de Sunset Boulevard et de West Hollywood. Il avait toujours l’air plus jeune que son age et les videurs pensaient souvent que sa carte d’identité était fausse. Il avait une Volkswagen Beetle qu’il « glissait » en dehors du centre en relâchant le frein à main et la laissant glisser de la colline. Rinpoché adorait danser et son artiste favoris était Madonna (elle l’est toujours!).

“Tout le monde écoutait Madonna. C’était du bonheur instantané.”

Son meilleur ami à L.A. Était Eric, un surfer qui vivait chez ses parents. Les deux jeunes hommes étaient grands et minces, et allaient courir et faire beaucoup d’autres choses ensembles. Rinpoché portait des jeans très serrés et des t-shirts rock, voulant ressembler à Jimi Hendrix!

Il rentrait à la maison dans sa chambre louée (qui était juste en dessous de celle de Geshe) vers 6 ou 7h du matin, et « juste s’effondrer ». Parfois son ami restait chez lui, mais il préférait éviter cela parce que c’était au centre.

Vivre à L.A.

En dépit de sa vie sociale bien remplie, il rentrait toujours à la maison pour finir son sadhana. Parfois il se dépêchait entre les clubs pour compléter sadhana pour ensuite sortir encore!

Les cours de Dharma du centre étaient à 10h le jour suivant et Rinpoché se faisait toujours une priorité de ne pas manquer le cours malgré ses nuits tardives. Pour Rinpoché, le Dharma était toujours de la plus haute importance, tout le reste était secondaire.