Histoire

Des Origines Bénies…

Tibet

Le Monastère de Gaden est une université monastique à la renommée mondiale, fondée au 14ème siècle par le grand érudit et saint, Lama Tsongkhapa. Le monastère met l’accent sur l’éducation, le débat, la mémorisation et la contemplation des textes spirituels, sous la guidance de grands maîtres émérites appartenant à une lignée ininterrompue datant de près de 600 ans.

Le monastère est constitué de deux collèges, Gaden Shartse et Gaden Jangtse, dont chacun possède son propre abbé, portant le titre de Khen Rinpoché. Les abbés sont nommés par le Bureau de Sa Sainteté le Dalaï-Lama et leur terme varie entre 5 et 10 ans.

À la suite de l’occupation Chinoise de 1959, un petit groupe de moines et 15 jeunes gens ont fuit le Tibet. Ils se sont installés sur une terre donnée par le gouvernement Indien à Mundgod, dans l’État de Karnataka. En 1969, les moines y ont fondé le Monastère de Gaden dans le Sud de l’Inde dans l’intention de rétablir l’une des plus grandes institutions monastiques du Tibet.

Le Monastère de Gaden au Tibet

Le Monastère de Gaden au Tibet

Aujourd’hui, il y a près de 3000 moines au monastère de Gaden, dont 1600 qui appartiennent au Collège Shartse. Dans Shartse, il se trouve 10 khangtsens, ou « fraternités ». S.E. Tsem Rinpoché appartient au Khangtsen Pukhang, à Gaden Shartse (Gashar en version courte).

Jusqu’à ce jour, de jeunes moines arrivent chaque semaine du Tibet, cherchant un abri et un lieu d’éducation. Gaden étant une université monastique, les moines étudient et débattent quotidiennement en dehors des prières. Leur vaste programme couvre des sujets variés allant de l’histoire Tibétaine, la littérature, la poésie, la grammaire, l’anglais, les mathématiques, la peinture de thangka, la fabrication de torma, la couture, la calligraphie, la création de mandala de sable, jusqu’au niveau le plus haut de la philosophie Bouddhiste.